2014 McGill Martlet Classic - 3000m

January 15, 2015

Le mois de novembre est une période difficile en terme de motivation pour un triathlète, car la saison est encore loin et que la température plus froide et le manque d’heures ensoleillées font en sorte qu’on a moins le goût de s’entraîner. C’est aussi la première fois que je dois m’entraîner à distance sans encadrement quotidien, en plus du fait que je sais que je vais devoir arrêter l’entraînement pour quelques mois après ma chirurgie le 11 décembre pour ma fracture de la clavicule. J’avais donc besoin d’objectifs à court terme pour maintenir la forme le plus possible avant mon arrêt forcé.

Étant donné les nombreux testings de l’automne et pour me motiver, je me suis donc fixé l’objectif de participer à mon premier 3000m sur piste le 30 novembre à l’aube de mon opération à l’épaule. Il y aurait aussi quelques autres athlètes élites de Triathlon Québec qui seraient présents. J’ai donc convaincue Caroline St-Pierre, ancienne coéquipière du Rouge et Or qui habite maintenant aussi dans mon coin, d’être ma partenaire de piste pour les semaines avant la compétition, étant donné que notre vitesse de course est pratiquement identique ces temps-ci. Nous disposions seulement d’une piste de 400m extérieure, alors les conditions étaient parfois très pénibles pour rentrer des intervalles à haute vitesse (pluie, neige,vents!), mais la forme revenait quand même rapidement et les entraînements furent un succès.

 

 

Dernier entraînement sur la piste à St-Jean-sur-Richelieu

 

Lors de l’inscription, j’inscris un temps plus rapide pour pouvoir faire partie de la vague plus forte dans le but de me faire tirer par mes copines d’athlétisme du Rouge et Or. Cependant, quelques jours après j’ai réalisé que leur calendrier n’incluait plus cette compétition hâtive, alors j’allais devoir prendre les devants si je voulais faire un bon temps. Le jour de la compétition, j’étais si stressée, que je me suis réveillée en état de panique 3 fois pendant la nuit avec des palpitations. Caro me rejoint pour aller à McGill, et je suis un zombie, qui a oublié comment se préparer pour une compétition, alors elle n’a pas eu le choix de me guider tout au long de la journée! Le temps passe vite et nous sommes rendues sur la ligne de départ et BOOM- le fusil signale le début de la course. Le stress baisse instantanément, et je suis prête à rouler.

 

Même si 3km peut sembler long, ça passe très vite en compétition, mais si tu pars trop vite, ça peut être une expérience très déplaisante. Je me garde donc une réserve au premier kilomètre, pour ne pas casser plus tard, alors je me tiens au milieu du pack. On passe le premier kilomètre en 3:32, et je me sens très bien, j’ai l’impression de voler. Ensuite, je sens un ralentissement devant moi de la part des filles qui étaient “overpace” (et Caro me confirme qu’on n’est plus sur le pace aussitôt!), mais je laisse ça aller, en me disant que dans le fond c’est peut-être une bonne chose et que j’allais finir plus rapidement. Les tours suivants, Caro me crie d’arrêter de niaiser et de prendre les devants, pour prendre “mon” pace. Je ne l’écoute pas et j’attends, par manque de confiance je crois bien. Le deuxième kilo passe aussi rapidement malgré un ralentissement important (3:41), et je commence à sentir la difficulté monter. Plus que 5 tours!

 

Je me dis qu’il est maintenant temps de prendre les devants, j’en ai assez! Je fais un move de ninja et je donne un coup de vitesse à 800m de la fin et je dépasse 3 filles d’un coup. C’est à ce moment que le mental commence à jouer, car on sent l’acide lactique monter tranquillement dans les bras et les jambes, mais moi, J’AIME ÇA! À 600m j’accélère encore un peu pour 2 tours et je largue mon petit pack, et au dernier tour, je relâche le guépard en moi et je ferme les yeux/serre les dents parce que ça fait mal. Et puis terminé! Je termine en 10:50.65 au 3e rang, qui me donne 3:36/km. Je suis bien contente de cette première malgré une erreur tactique, j’aurais dû écouter Caro! Maintenant place à la chirurgie à ma clavicule qui me permettra de récupérer pleinement de mon accident! À bientôt :)

Pamela-ann Bachelder St-pierre

 

Please reload

Nouvelles

Le Rouge et Or au Challenge Antoine Manseau

June 2, 2015

1/2
Please reload

Nouvelles récentes

January 16, 2017

November 27, 2016

August 5, 2016